Illustration
ag

L'Aric a fêté ses 50 ans !

Catégories
Événements
Aller plus loin

ILS ONT PARTICPÉ À LA TABLE RONDE....

table ronde

 

 

 

 

 

 

 

  • Stéphane Perrin, vice-président de la Région Bretagne, en charge des finances, a expliqué le choix fait par la Région d’un réseau public fibré...Il a confirmé la demande accrue depuis le covid et précisé que la couverture sera totale en 2026. Il a constaté l’évolution des pratiques et l’accélération de l’usage de la visio-conférence en particulier. En même temps, il reste persuadé que la Région comme les autres collectivités doit créer du lien avec les citoyens...
     
  • Karine Bellec, vice-présidente di Conseil départemental du Morbihan, a expliqué que son mandat a commencé avec le numérique,  que c’est un gain de temps considérable, en particulier pour informer sur les actions ménées ... mais derrière, le contact est nécessaire. Le maire est souvent un relais. La démocratie participative ? Karine Bellec a en tête le taux record d’abstention aux dernières élections départementales et régionales. Elle se demande si l’une  des raisons, n’est pas la complexité des échelons et du fonctionnement des collectivités !
     
  • Sébastien Miossec, maire de Riec-sur-Belon et Président de Quimperlé Communauté a reconnu que pour les citoyens, il peut être difficile de s’y retrouver, mais il voit dans la Région et le département des partenaires... L’intercommunalité ? pour lui, tout dépend de la gouvernance mise en place pour que chacun s’y retrouve. Il est revenu sur la question de la légitimité des élu.e.s communautaires. Pour lui, il ne faut pas laisser dire qu’ils ne sont pas élus démocratiquement : ils sont bien élus en même temps que les conseillers municipaux et de façon très claire... 
     
  • Anne Sophie Patru, maire de Pleumelec a souligné que la communauté de commune dans laquelle elle est investie, Montfort communauté est une communauté homogène... sa petite taille favorise le fonctionnement. Interrogée sur la question, Anne Sophie Patru résiste fortement  à la question qui lui est posée sur la manière de concilier  vie de femme, travail professionnel et vie personnelle. Elle a évoqué son histoire familiale et son parcours (engagée associative, premier mandat d’élue puis tête de liste.) et estime ne pas avoir de problème particulier du fait d’être une femme : la génération précédente a fait un gros travail... c’est plus facile aujourd’hui...Elle travaille à 55% et cela ne pose pas de problème particulier. C’est une question  de confiance. Anne Sophie Patru a insisté sur  l’importance que la formation a eu pour elle.
     
  • Bernard Piedvache, maire de Boisgervilly et président du Pays de Brocéliande est convaincu de l’importance de la formation qui doit devenir une priorité pour tous les élu.e.s : il a contribué à son développement dans sa commune et comme président d’intercommunalité, aujourd’hui il poursuit comme président de pays... Il est revienu sur le numérique qu’il considère comme un outil indispensable, mais qui doit rester un outil !
     
  • Yves Bleunven, maire de Grand-Champ, président du CDG 56,  interrogé sur l’évolution des relations élu.e.s-agents ces dernières années, pense qu’il faut apprendre à travailler en mode projet... "Nous avons  besoin de méthode en particulier pour travailler ensemble". Pour lui,  Il en est de même pour la démocratie participative qui nécessite de la méthode
    .

LA PRESSE EN A PARLÉ :

Ouest-France / 9 octobre 2021

article

 

France-inter :  Le 6/9- Clara Dupont-Monod et Arnaud Robinet

> à partir de 44'17

france inter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir toutes nos actualités...