Illustration
Paula Schmidt de la torre

Portrait de Paula Schmidt de la Torre : nouvelle formatrice sur la gestion des conflits

Catégories
Formations

Nous vous proposons d'en savoir plus sur nos formateurs à travers une série portraits en 4 questions. Aujourd'hui, découvrez Paula Schmidt de la Torre, nouvelle formatrice pour l'Aric sur la gestion des conflits. 

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Paula Schmidt de la Torre et comme mon nom l’indique, je suis hispano-allemande. Je suis diplômée en Sciences Politiques et en Etudes Européennes et je fais du théâtre depuis l’adolescence. Après avoir envisagé un parcours dans les institutions européennes, j’ai plutôt choisi de m’orienter vers des projets à fort ancrage territorial. Ainsi j’ai travaillé en entreprise, collectivité et association notamment sur des projets d’alimentation locale et de circuits courts. C’est grâce à ces projets multi-acteurs que j’ai développé des compétences de facilitation. Par la suite je me suis formée aux outils de l’intelligence collective, la gouvernance partagée et à la communication non violente. J’ai aussi découvert que le théâtre pouvait grandement servir à mieux comprendre les enjeux relationnels et de société et c’est ainsi qu’il a trouvé une place importante dans ma malle à outils. 

Comment avez-vous connu l’Aric ? 

Une amie formatrice qui ne pouvait pas honorer une date de formation m’a mis en contact avec l’Aric pour que je puisse la remplacer. C’est ainsi que notre collaboration a débuté.

Quelles formations allez-vous réaliser à l’Aric ? 

J'anime une formation intitulée « Gérer les tensions et les dépasser ». Cette formation s’adresse aux élu.e.s qui travaillent avec tout type d’acteurs et qui sont amenés à vivre des tensions dans leurs relations professionnelles. L’objectif de la formation est d’apprendre à voir les tensions comme des sources précieuses d’information sur soi et les autres. Si je me sens en colère suite à un échange avec quelqu’un, qu’est-ce que cela dit de moi ? Quel besoin en moi je n’ai pas écouté ? Comment je peux l’identifier et puis l’exprimer à autrui sans projeter sur lui ma colère ? Apprendre à identifier ce qui se passe en moi me permet d’appréhender les relations avec ouverture, augmenter ma confiance en moi et enrichir mes relations avec autrui.

Qu’allez-vous changer pour les nouvelles formations ?

J’aime concevoir des formations où les participants sont impliqués dans le processus d’apprentissage. J’utilise des outils de l’intelligence collective pour inclure les participants et les inviter à s’exposer. Dans la gestion des tensions, je m’appuie beaucoup sur les mises en scène pour que chacun puisse expérimenter le processus présenté. Nous travaillons aussi à partir du vécu, de ce qui est vivant chez chacun, pour appliquer la théorie au concret. Ainsi, le parcours de formation est immersif, c’est à dire que les participants vivent ce qui est par ailleurs exposé théoriquement. 

Voir toutes nos actualités...