Illustration
"ON A BESOIN DE FAIRE DE LA PÉDAGOGIE EN PERMAMENCE !"

"ON A BESOIN DE FAIRE DE LA PÉDAGOGIE EN PERMAMENCE !"

Catégories
Initiatives locales

Joseph Le Lez, maire de Breteil (35) nous explique comment il a fonctionné au cours de ce mandat pour évaluer, avec son équipe, les actions engagées. Avec un leitmotiv : respecter les engagements pris avant l’élection !
 

En quoi est-ce important d’évaluer l’action municipale ?
D’abord, quand on se présente à des élections, c’est sur la base d’un programme d’orientation général. Avant les municipales de 2014, nous avions ainsi rédigé un document de 8 pages présentant notre projet pour ce mandat. Il a servi de base pour les réunions publiques, et ensuite pour la profession de foi. Nous avions pris des engagements, que nous avons respectés !
 

Dès 2017, vous avez fait le choix de réaliser un bilan à mi-mandat qui a été présenté aux habitants. Pourquoi ?
Effectivement, arrivé à la moitié du mandat, nous avons souhaité faire un premier bilan sur l’état d’avancement des projets :  ceux réalisés, et ceux en cours. L’occasion de rappeler également à la population qu’il y aurait pu avoir des variations en fonctions des capacités budgétaires de la commune et de bien d'autres évènements. C’est toute cette mécanique qu’on a voulu leur expliquer.

Quels ont été les retours de la population ?
C’est difficile à quantifier. Nous n’avons pas eu beaucoup de retours. Cela s’explique en partie par le fait que les gens qui habitent la commune aujourd’hui n’étaient pas forcement là en 2014 et encore moins en 2008. Donc, on a besoin de refaire de la pédagogie en permanence. J’insiste souvent sur ce point. Tous les habitants ne connaissent pas forcement l’histoire de la commune :  d’où l’on vient, où l’on va… Il peut -être difficile de comprendre la vie d’une commune si on ne s’enfonce pas un peu dans son histoire…
 

En plus des habitants, vous aviez également réalisé un bilan entre élu.e.s
L’objectif était de redonner un souffle à l’équipe municipale, de faire ensemble un bilan d’étape, de se poser les bonnes questions pour la suite du mandat.
 

Certains étaient « essoufflés » ?
J’ai constaté un décrochage, plutôt chez les conseillers que chez les adjoints, notamment chez les jeunes femmes. C’est parfois difficile de concilier vie professionnelle, vie personnelle et vie d’élue locale. Mais j’ai probablement fait ce bilan un peu tard trop tard. Avec le recul, je pense qu’il aurait fallu le faire au moment des orientations budgétaires dès le deuxième année du mandat.
 

Depuis quelques semaines, vous avez lancé un bilan de fin de mandat
On y présente l’essentiel des engagements pris, les actions réalisées, celles non exécutées.. C’est aussi l’occasion de faire un zoom sur les capacités financières de la commune. Ce temps permet donc  de faire un bilan, mais également de proposer des pistes de réflexion pour l’avenir, car il n’y a pas de coupure pendant les élections, les projets ne s’arrêtent pas ! Ensuite, la future équipe qui sera en place pourra faire le choix de suivre ou pas ces orientations…
 

Propos recueillis par Yaman Froz

 

Contact
Photo
Joseph Le Lez, maire de Breteil
Joseph Le Lez, maire de Breteil
Adresse
Mairie de Breteil
13 rue de Montfort
35160 Breteil
Tél.02 99 06 01 01

Voir toutes nos actualités...