Illustration
« Dans un monde qui évolue très vite, il est primordial que les élu.e.s se forment »

« Dans un monde qui évolue très vite, il est primordial que les élu.e.s se forment »

Catégories
Initiatives locales

Élue maire de Molac en 2014, Marie-Claude Costa Ribeiro Gomes a opté pour la formation dès le début de son mandat. Elle nous explique pourquoi.

Vous souvenez-vous de votre première formation en tant qu'élue ?
J'en ai suivi tellement que je ne souviens pas de la première...Je crois que ça devait être celle sur le rôle de l'élu.e, ou celle sur les finances locales. C'est cette dernière qui m'a en tout cas le plus apporté. Je n'étais pas préparée à la fonction de maire : en 2014, on est venu me chercher pour figurer sur une liste ; je pensais être simple conseillère, je me suis retrouvée tête de liste. Je n'avais jamais été élue, j'avais tout à apprendre...et j'ai beaucoup appris !
 

On apprend comment, quand on est élu.e ?
Par l'expérience bien sûr, en étant sur le terrain. Mais aussi en se formant. Les sessions que j'ai suivies étaient plus ou moins pointues, mais elles m'ont toutes apporté. Nous sommes dans un monde qui bouge, qui génère de nouvelles façons de travailler, notamment numériques...L'élu.e. est dans l'obligation de se former pour acquérir de nouvelles compétences, comprendre ce monde qui change. Et puis la formation ouvre l'esprit, force à remettre en question nos façons de penser et de faire...Loin d'être une contrainte, c'est pour moi un plaisir.
 

Vous êtes présidente de Questembert communauté depuis 2018 : élu.e.s communautaires et élu.e.s communaux ont-ils besoin des mêmes formations ?
Les compétences communautaires appellent des formations au niveau des élu.e.s communautaires, bien sûr. Nous avons ainsi prévu d'engager Questembert communauté dans une formation liée à notre futur projet de territoire. Mais nous invitons aussi régulièrement les élu.e.s des communes membres, même s'ils ne sont pas délégués communautaires, à profiter de formations organisées par la communauté de communes.
 

Formation individuelle ou formation en groupe ? Que choisissez-vous ?
Les deux : la formation individuelle est importante. Elle permet, en plus d'acquérir des compétences, de créer des liens avec des élu.e.s d'autres communes ou agglomérations, d'échanger sur des problématiques et des sujets communs, de se construire un réseau. Elle est source d'épanouissement personnel. La formation de groupe crée une cohésion : c'est vraiment important en début de mandat, qu'il soit municipal ou communautaire. Pour ça, le nouveau pack proposé par l'Aric est idéal.
 

Vous venez d'être réélue à Molac : continuerez-vous à vous former ?
Bien sûr, avec l'Aric et d'autres organismes. Je vais notamment m'intéresser à la façon de faire vivre et d'animer un groupe, de le diriger, de le motiver. C'est aussi le rôle d'un maire. Ce n'est pas évident, mais ça s'apprend, comme le reste.

 

Propos recueillis par Béatrice Ercksen

 

Contact
Photo
Marie-Claude Costa Ribeiro Gomes, maire de Molac
Marie-Claude Costa Ribeiro Gomes, maire de Molac
Adresse
Mairie de Molac
8 rue Jollivet
56230 Molac
Voir toutes nos actualités...