Illustration
Luc Gallard

Donner envie…d’être élu.e local.e

Catégories
Initiatives locales

Luc Gallard est maire de Coësmes (35) depuis 2008. Il est également président de Roche aux Fées Communauté depuis 2014. Alors que certain.e.s élu.e.s doutent face à l’évolution de la fonction d’élu.e local.e, alors que certains collègues maires jettent l’éponge ou s’apprêtent à le faire à l’issue de ce mandat, il ne semble pas atteint par la morosité. Bien au contraire…

Sa raison d’être là où il est aujourd’hui, il la puise dans 35 ans d’investissement associatif et d’engagement citoyen. Son père était élu local ce qui a sans doute contribué, à ses yeux, à lui donner l’envie de vie collective et le goût de la chose politique (au “bon sens du terme” précise-t-il).

La lassitude de certain.e.s élu.e.s s’explique
Il entend et comprend les questions et le désarroi de certains collègues élu.e.s. “La charge est lourde, les responsabilités de plus en plus importantes. La population attend toujours plus de nous, y compris sur des sujets qui ne dépendent pas de nous !” Luc Gallard reconnait que c’est parfois très compliqué, mais évoque immédiatement des grands moments de bonheur… Pour lui, le rôle des élu.e.s locaux a changé “nous sommes des animateurs, il nous faut concevoir et dynamiser des démarches collectives, maîtriser la conduite et l’animation de projets avec notre équipe, associant de plus les habitants. Beaucoup de maires n’ont pas été formés pour cela.”

Un contexte qui change…
Les difficultés de “recrutements de candidats” ont des causes multiples…que Luc Gallard décline ainsi : “la relation à l’engagement a changé : la durée est un problème, on le voit dans le milieu associatif, il y a une tendance à l’engagement court, parfois ponctuel ; la vie personnelle et professionnelle sont aujourd’hui fluctuantes : être élu.e demande beaucoup d’énergie, qu’on ne met pas ailleurs et parfois des choix difficiles à faire, par exemple par rapport à une évolution professionnelle.”

Donner envie
S’il faut tenir compte de ces évolutions, il faut insister sur ce qui va donner envie de s’engager. “Ce que je retiens, c’est la dynamique humaine, c’est la co-construction, le portage collectif de l’équipe mobilisé autour d’un projet : c’est humainement très fort. Il y a un grand bonheur partagé à voir naître, avancer et aboutir des projets, à voir des citoyens se mettre en route, à voir des réalisations collectives concrètes…” Luc Gallard confie qu’il lui arrive souvent de penser à tout ce qu’il apprend au jour le jour dans l’action, dans les rencontres.

Comment mobiliser de futurs candidats aux élections ?
Associer les habitants à des projets collectifs locaux est sans aucun doute le meilleur moyen de les sensibiliser et de les intéresser. “Un exemple ? Lors du mandat précédent, nous avons construit avec des habitants un projet d’espace jeux et de ludothèque : trois personnes issues du groupe de travail ont rejoint l’équipe municipale pour ce mandat.” C’est sur le terrain, dans l’enracinement local, en mettant ensemble “les mains dans le cambouis” qu’on prépare l’avenir… Mais n’est-ce pas justement le terrain, la proximité, l’humain qui font que les élu.e.s locaux ont aujourd’hui la côte !
 

Philippe Caffin
Contact
Photo
Luc Gallard, président de Roche aux Fées Communauté
Luc Gallard, président de Roche aux Fées Communauté
Adresse
Roche aux Fées Communauté
16 Rue Louis Pasteur
35 240 Retiers
Tél. 02 99 43 64 87
Aller plus loin

>>> Les interviews de l'Aric :  "Quels conseils donneriez-vous aux élu.es. qui hésitent à se présenter en 2020 ?"  Découvrez  le témoignage vidéo  de Luc Gallard, maire de Coësmes (35) et  président de Roche aux Fées Communauté

lg

 

Voir la vidéo

Voir toutes nos actualités...