Illustration
« Faciliter les relations avec les associations »

« Faciliter les relations avec les associations »

Catégories
Initiatives locales

Rencontre avec Norbert Kergal, maire-adjoint à Peillac (56), qui a connu deux mandats d’élu municipal. Fort de cette expérience, il évoque ses satisfactions mais aussi quelques pistes d’amélioration, notamment dans sa mission de "facilitateur" auprès des associations...
 

Quel est votre parcours d’élu ?
J’ai été conseiller municipal entre 2001 et 2008 puis j’ai choisi de faire un break entre 2008-2014 pour me consacrer bénévolement aux clubs de foot et de basket dans l'arbitrage tout en étant correspondant Ouest-France dans ma commune. En 2014, le maire actuel m’a proposé de rejoindre sa liste. Je souhaitais prendre plus de responsabilités, il m’a confié le poste d’adjoint aux sports, à la culture, aux associations et à la communication.
 

Qu’avez-vous préféré pendant ce mandat ?
Ce mandat nous a vraiment permis d’améliorer les équipements sportifs en concertation avec les usagers, main dans la main avec mon collègue chargé des travaux et bâtiments. Cette année va voir l’inauguration d’une grande salle pour la pratique du tir à l'arc, de la pétanque et de la boule bretonne. Nous avons aussi aménagé une annexe à la salle de sports pour le rangement du matériel sportif ainsi qu'un local associatif dans le bourg. J’ai essayé d'être facilitateur et à l'écoute des associations.
 

Comment cela se traduit-il au quotidien ?
Dans une petite commune rurale, la commune rend des services très concrets aux associations comme la mise à disposition de matériel lors de manifestations. Mon rôle consiste aussi à soutenir la dynamique culturelle. J’ai par exemple accompagné les associations dans la mise en place d’une programmation événementielle depuis 2 ans (25 à 30 animations se sont succédées de juillet  à septembre). J’échange avec les associations à l'occasion de temps informels mais aussi lors d'une réunion annuelle, au moment des demandes de subventions qui rassemble l’ensemble des acteurs associatifs. Je regrette par contre de ne pas avoir réussi à mettre en place un conseil consultatif associatif.
 

Quels sont les difficultés rencontrées lors de ce mandat ?
J’ai manqué de temps de coordination avec les agents pour travailler avec eux et faire ainsi avancer suffisamment certains projets comme le site internet. J’avais des difficultés en raison de mon travail à articuler mes horaires de disponibilité avec ceux des agents et j’estime que cela ralentit parfois l’avancée des projets.
 

Quels sont les éléments à améliorer selon vous ?
Il faut sortir d'une logique trop passive à mon goût des conseillers municipaux et leur permettre de s'investir. Il faut confier au minimum un dossier, une responsabilité à chaque conseiller. J'imagine très bien, en fonction de l'ordre du jour, une municipalité ouverte aux conseillers disponibles. Le conseil municipal pourrait s'organiser en deux temps : une partie classique, formelle et délibérative et une autre partie sous forme d'échanges, d'un débat sur une question ou un projet, d'un tour de table où chacun peut prendre la parole. J'aime aussi l’idée d’avoir un agent de développement qui travaille sur plusieurs communes pour chercher des fonds européens, aider les DGS et secrétaires de mairie à monter des dossiers techniques de recherche de subventions.
 

Propos recueillis par Jérôme Guesdon
Contact
Photo
 Norbert Kergal, maire-adjoint à Peillac
Norbert Kergal, maire-adjoint à Peillac
Adresse
Mairie de Peillac
6 rue de la Mairie
56220 Peillac
Tél. 02 99 91 26 76
Aller plus loin

Norbert Kergal, revient dans cette vidéo sur son deuxième mandat qui s'achève...

Voir toutes nos actualités...