Illustration
"Il faut accepter de déléguer"

"Il faut accepter de déléguer"

Catégories
Initiatives locales

Elina Vandenbroucke, maire de Le Trévoux (29) depuis juin 2020, avait suivi la formation : « Animer autrement une équipe municipale » en novembre 2019 avec l’Aric alors qu’elle se lançait dans la préparation d’une liste aux municipales. Elle a accepté de revenir sur ses premiers mois en tant que maire de cette commune de 1600 habitants.

Comment vivez-vous cette fonction de maire au quotidien ?
J’essaie de passer un maximum de temps sur le terrain, à l’écoute des habitants, des agents et des collègues élu.e.s. Je gère mon temps entre activité professionnelle (professeure des écoles à mi-temps), mes enfants et la mairie. J’ai souhaité privilégier mon mandat de maire et laisser une vice-présidence à Quimperlé Communauté à un de mes adjoints. Dans le même esprit, pour les élections sénatoriales, j’ai demandé à un conseiller municipal d’être grand électeur et de porter la voix du conseil municipal. Malgré toute ma volonté de changer cette vision, j’ai bien pris conscience, un peu malgré moi, de la place centrale du maire dans l’équipe. Les vieilles habitudes reviennent vite au galop ! J ‘anime la réunion, j’explique, etc. Par ailleurs, j’ai la chance d’être soutenu par l’ancien maire qui me conseille parfois.

Quelle impulsion avez-vous donné à votre équipe ?
Nous sommes un collectif d’une majorité de jeunes élu.e.s. En tant que professeure des écoles, j’ai eu l’occasion de  pratiquer la pédagogie Freinet. J’applique donc certaines méthodes pour mieux répartir les responsabilités. Je laisse une autonomie importante aux adjoints et aux conseillers qui ont souhaité mener des missions. Quand on a un problème, on sollicite d’abord ses collègues élu.e.s, voire certains habitants avant d’interroger le maire lui-même, qui n’a parfois même pas la réponse ! Nous avons ainsi identifié parmi les habitants des experts locaux qui nous sont utiles au quotidien (réforme de la fonction publique territoriale, aménagement du centre bourg). Je me suis inspirée de la formation de l’Aric pour créer une charte des élu.e.s et bientôt instaurer un ¼ heure citoyen à chaque conseil municipal. Avec les adjoints, nous travaillons sur un plan d’actions annuel en parallèle du budget accessible et compréhensible par tous. Nous comptons bien solliciter les habitants pour avoir leur avis sur les projets/ les réalisations à mi-mandat.

Vous avez sollicité fortement les habitants pour la construction de votre programme électoral, comment gérez-vous cet aspect aujourd’hui ?
Il est vrai que nous avons choisi une méthode participative pour construire avec les habitants notre programme. J’ai été agréablement surprise par les réponses très nombreuses ; revers de la médaille il a fallu traiter les mille idées proposées. Nous avons traduit les plus urgentes et réalisables dans notre programme. Il reste maintenant à chaque commission municipale à trier, prioriser. Je me suis engagée à revenir vers les habitants pour expliquer nos choix et demander l’avis technique des services pour évacuer les idées non réalisables : une crèche, ce n’est pas possible mais la question de la maison médicale sera étudiée.

Quels enseignements tirez-vous de cette première période à la tête de la commune ?  
En quelques mois déjà, je constate qu’il ne faut pas toujours attendre de remerciements. Je me concentre sur l’intérêt général et reste vigilante sur la responsabilité des élu.e.s dans de nombreux domaines. Avec mon équipe, nous partageons les mêmes valeurs, je leur fais confiance, je délègue beaucoup. Je ne veux pas reproduire le schéma qui a amené les élu.e.s à être à bout de souffle en fin de mandat dernier.

 

Contact
Photo
Elina Vandenbroucke, maire de Le Trévoux (29)
Elina Vandenbroucke, maire de Le Trévoux (29)
Adresse
Mairie de Le Trévoux
2 Rue de Bannalec
29380 Le Trévoux
Téléphone
02 98 71 86 69
Voir toutes nos actualités...