Illustration
langon

“Je n’ai jamais été déçu”

Catégories
Initiatives locales

Il y a autant d’élu.e.s que de façons d’exercer son mandat. A Langon (35), Michel Renoul, le maire, mène sa barque en ne perdant pas de vue les règles qu’il s’est fixées depuis qu’il est élu et qu’il partage avec ses co-listiers une charte qui renforce la cohésion de l’équipe.

De la transparence

“On ne cache rien à la population. Quand on est arrivés à la mairie, en 2005, suite à une défaillance de l’équipe précédente, les finances de la commune étaient dans le rouge, il manquait 1/3 du budget ; il a fallu tout remettre en ordre. On n’a pas promis la lune. On a expliqué la situation, dit ce qu’on pouvait faire, réalisé ce qu’on avait prévu, petit à petit. Au sein de notre équipe, les conseillers sont au courant de ce qui se passe à la mairie, assistent aux commissions et sont intégrés au processus de décision. Important : ne jamais mettre à l’ordre du jour du conseil une question dont ils ne sont pas informés. Si un point est ajouté, je les appelle avant la séance pour les prévenir. Et je fais la même chose pour l’opposition.”

Du respect
“On respecte l’opposition, on respecte les citoyens. Même si on est critiqué, agressé verbalement, on reste calme, on ne répond pas à la violence par la violence. Il faut savoir être pédagogue. Quand on explique ce qu’on fait, pourquoi on le fait, qu’on est clair, ça se passe généralement bien.”

Un intérêt général
“En 2005, on a monté une liste dans l’urgence, en huit jours, avec des personnes qui voulaient oeuvrer pour l’intérêt général. La couleur politique des uns et des autres n’a pas été évoquée à l’époque, et ne l’est toujours pas. Je savais que je pouvais compter sur elles, et je n’ai jamais été déçu.”

De la confiance
“Elle découle de la transparence. Mes co-listiers me font confiance, j’ai une équipe soudée, des adjoints sur lesquels je peux compter, un Dgs sur lequel je peux m’appuyer. La population nous fait confiance parce qu’on réalise ce qu’on a annoncé, qu’on a un budget solide. Et qu’on est droits : les élus doivent être exemplaires, et savoir être fermes avec leurs administrés quant au respect des règles. “

Une mixité
“Nous n’avons pas attendu la loi pour appliquer la mixité. En 2005, notre liste comptait 8 femmes et 7 hommes ; en 2014, 7 femmes et 8 hommes. C’est important d’avoir des sensibilités différentes dans une équipe. La mixité, elle existe aussi au travers des tranches d’âges des élus (5 ont entre 25 et 35 ans, 5 entre 35 et 50, 5 plus de 50), dans les professions exercées (agriculteurs, chefs d’entreprise, infirmière, enseignant, ouvrier, retraités, agent de maîtrise…) et même dans leurs lieux d’habitation : nous avons
maillé la commune, pour que les habitants aient tous un conseiller près de chez eux.”

Une transmission
”Je ne me représenterai pas. Je suis élu depuis 1995, maire depuis treize ans, j’ai assez donné. Et puis c’est bien pour la démocratie de ne pas rester trop longtemps. Pour autant, je ne dis pas “après moi le déluge” ! J’ai préparé ma succession : mon premier adjoint a la compétence, la rigueur qu’il faut, il est à l’écoute des gens. Après, bien sûr, ce sont les citoyens qui décideront. Moi, j’irai faire de la voile, je voyagerai. J’aurai la satisfaction d’avoir fait, à mon sens, de la politique au sens noble du terme.”

Contact
Photo
Michel Renoul
Michel Renoul, maire de Langon.
Adresse
Mairie de Langon
2 rue de la Brûlerie
35 660 Langon
Tél. 02 99 08 76 55
Voir toutes nos actualités...