Illustration
35

L' ILLE-ET-VILAINE PORTÉE PAR SON ÉCONOMIE

Catégories
Initiatives locales

> LA VIE DES COLLECTIVITÉS

Dans un contexte 2018 de ralentissement général de l’activité, l’économie de l’Ille-et-Vilaine a une nouvelle fois montré sa forte capacité de résilience. L’édition 2019 d’Economie 35, réalisée par l’Observatoire Economique de la CCI Ille-et-Vilaine, indique que les chefs d’entreprise du département ont continué à investir et à recruter. Le taux de chômage est tombé à 6,5 % en fin d’année, 2 points de moins que la moyenne nationale. Conséquence : le département a gagné 100 000 habitants en 10 ans.

Plus de la moitié des créations d’emplois salariés bretons
Bien qu’en ralentissement, le rythme des créations d’emplois reste soutenu avec 4 500 salariés supplémentaires en 2018. Il s’appuie notamment sur les services, premiers contributeurs à la hausse des effectifs. La part de l’Ille-et-Vilaine dans la création d’emplois en Bretagne (plus de la moitié) souligne son dynamisme économique. Le territoire représente aujourd’hui 41 % de la masse salariale (MS) versée par les entreprises de la région.

Les services aux entreprises, le numérique, la logistique, l’automobile et les IAA, fers de lance de l’économie.
Certaines activités ont un poids régional encore plus important. C’est le cas des 6 250 établissements bretilliens de conseils et de services opérationnels aux entreprises (47 % de la MS), qui ont gagné 13 700 emplois en 5 ans. La filière numérique, portée par un écosystème favorable (structures d’accompagnement, écoles, financeurs …) compte quant à elle 1 800 entreprises et près de 23 000 salariés, un effectif en hausse de 14 % sur 5 ans. Idéalement située au cœur du grand Ouest, l’Ille-et-Vilaine confirme sa vocation logistique. Le secteur (3 860 entreprises et 35 300 salariés) investit dans le développement de plateformes logistiques et représente ainsi 42 % des mises en chantier d’entrepôts en Bretagne. Dans l’industrie automobile, les voyants sont au vert. L'usine PSA de Rennes tourne à plein régime pour répondre au succès commercial du nouveau 5008 et du C5 Aircross. Conséquence : 101 500 véhicules sont sortis de l'usine en 2018, contre 65 000 deux ans plus tôt. Avec 1/3 des effectifs industriels, le secteur agroalimentaire confirme quant à lui son rôle central dans l’économie du territoire.

100 000 habitants de plus en 10 ans
Portée par cette économie en plein développement, l’Ille-et-Vilaine a vu sa population croître de près de 100 000 habitants en 10 ans. Une aubaine pour l’économie de proximité. Le commerce, y compris au centre-ville de Rennes, enregistre un développement continu tandis que le BTP bénéficie de la forte demande en logements (10 300 mises en chantier en 2018).

Un territoire aux nombreux atouts
L’économie de l’Ille-et-Vilaine s’appuie sur les nombreux atouts du territoire, comme le dynamisme de la métropole rennaise et du réseau de villes structurantes que forment Saint-Malo, Vitré, Redon ou Fougères, sa situation au sein du Grand Ouest ou sa façade maritime. Le département est aussi le premier pôle du Grand Ouest en matière d’enseignement supérieur et de recherche

 

Loïc Jézéquélou, responsable études et aménagement du territoire à la CCI Ille-et-Vilaine

Contact
Photo
Loïc Jézéquélou, responsable études et aménagement du territoire à la CCI Ille-et-Vilaine
Loïc Jézéquélou, responsable études et aménagement du territoire à la CCI Ille-et-Vilaine
Adresse
CCI Ille-et-Vilaine
2 avenue de la Préfecture
CS 64 204
35 042 Rennes Cedex
Tél. 02 99 33 66 66

Aller plus loin
35
L’édition 2019 d’Economie 35 est disponible sur demande ou consultable sur le site de la CCI Ille-et-Vilaine

Télécharger 
   

 

Voir toutes nos actualités...