Illustration
La solidarité comme remède au coronavirus

"La solidarité comme remède au coronavirus"

Catégories
Initiatives locales

A ceux qui se demandent à quoi sert une intercommunalité, le coronavirus a apporté une réponse éclatante. Bernard Piedvache, président de la Communauté de communes Saint Méen-Montauban (35) en témoigne  avec sérénité et conviction. Et cette réponse à un nom : la solidarité !

Donner une réponse à chacun
« Dès le lendemain des élections, il a fallu organiser la fermeture des nombreux services  gérés par la communauté de communes, mettre en place des accueils téléphoniques, des astreintes… contacter les familles et les informer de la fermeture des 4 maisons de l’enfance, aider certaines d’entre elles à trouver des solutions de garde,  en lien avec le RIPAME. (Relais intercommunal parents, assistantes maternelles, enfants)…»

Toujours quelqu’un au bout du fil
Les 3 Points accueil emploi de la communauté et la maison des services au public de Saint-Meen-Montauban ont été fermés. « Nous savons qu’ils accueillent des personnes vulnérables pour qui  l’accès au droit est vital. Nous avons organisé l’accueil téléphonique de sorte que toute personne puisse durant cette période, avoir quelqu’un au bout du fil… »

La Solidarité partout
La  direction et les agents de la communauté de communes ont été très impliqués, très volontaires. Ils ont manifesté une grande solidarité pour ouvrir l’une des maisons de l’enfance pour les soignants. « J’ai vraiment ressenti dans leur attitude la valeur du service publique qu’ils portent ». Cette  même solidarité spontanée on l’a retrouvé chez les habitants, entre les  familles, en particulier vers les personnes les plus isolées. Tous les maires l’ont constaté. « Je n’oublie pas que dans les conditions difficiles que tout le monde connait, le bureau s’est réuni plusieurs fois en présentiel et est resté en contact par mail et téléphone. De même les maires, qui avaient l’habitude de se retrouver au sein de la communauté de communes. Par ailleurs, la Région a mis en relation les 59 présidents d’intercommunalité de Bretagne. L’AMF  a fait de même au niveau départemental : je retiens cette  grande solidarité des élus en cette période ».

L’activité économique en ligne de mire
« L’activité économique est  l’un des moteurs de notre territoire. Les entreprises représentent 54% de nos recettes fiscales… Nous avons réagi  en lien avec le club d’entreprises, la Plateforme d’Initiatives, le Département et  la Région. Nous avons effectué des reports de loyers, attribué des « prêts croissance à taux zéro » et participé au  fonds de solidarité de la Région auprès des entreprises en difficulté. Nous avons également engagé un gros travail de protocoles pour permettre par exemple  la reprise des travaux de voirie ou de réseaux d’eau potable dont les entreprises ont besoin… » 

 
Mobilisation pour le déconfinement
Les compétences des agents ont été également précieuses pour la mise en place de protocoles de reprises pour les services, ce qui a permis par exemple la réouverture des 4 maisons de l’enfance avec 10 places ouvertes …La communauté de communes a également acquis pour ses habitants  28 000 masques dont le coût est partagé avec les 17 communes et 28 000 autres dont le coût est partagé avec le département.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Propos recueillis par Philippe Caffin


 

Contact
Photo
Bernard Piedvache, président de la Communauté de communes Saint Méen-Montauban
Bernard Piedvache, président de la Communauté de communes Saint Méen-Montauban
Adresse
Communauté de communes Saint Méen-Montauban
Manoir de la Ville Cotterel
46 rue de Saint Malo - BP 26042
35360 Montauban de Bretagne
Tél.02 99 06 54 92
Aller plus loin

>> Bernard Piedvache a été réélu maire de Boisgervilly mais  ne sera pas candidat à la présidence de la communauté de communes. Au terme de cette  période inédite qui  termine son mandat,  Il nous livre deux réflexions pour l’avenir :
« A propos de la solidarité… Je l’ai évoqué, on a vu des gestes de solidarités des citoyens envers les personnes isolées… et de beaux gestes : par exemple, l’épicerie locale de ma commune a connu une augmentation du chiffre d’affaires de 20% durant le confinement et tout le monde se réjouissait de sa proximité… le confinement levé, les habitudes ont été reprises : paradoxe : le naturel revient au galop !
Et maintenant, que va-t-il se passer ? Il me semble qu’il faut prendre du recul et se méfier des conclusions hâtives. Certaines priorités vont changer : notre façon de vivre ensemble et de produire sont remises en cause. Prenons  le temps de réfléchir ensemble…avec humilité ! ».
 

Voir toutes nos actualités...