Illustration
Le grand Dinan est né !

Le grand Dinan est né !

Catégories
Initiatives locales

C’est la volonté des élus de Dinan et de Léhon (22), traduisant l’attente des habitants depuis bien longtemps, qui se concrétise aujourd’hui. Didier Lechien, maire de Dinan et René Degrenne, maire de Léhon ont accepté, en décembre dernier, de répondre à nos questions... 

 

Pourquoi créer une commune nouvelle ?

René Degrenne : Depuis 1963, lors de la création du district (le premier de France), l’idée était déjà dans les têtes de faire un “grand Dinan”. La vision, qu’avaient alors les élus en responsabilité, était de traduire en gouvernance cette centralité qui aurait fait du territoire de Dinan et des alentours un véritable pôle de développement. Le district fut la première étape, le grand Dinan vient tout naturellement aujourd’hui, alors que se structure le territoire et que chacun comprend bien combien nous sommes étroitement liés.
Didier Lechien : Alors qu’à Saint-Malo on a fait, il y a cinquante ans, la commune nouvelle ; nous avons continué à cheminer côte à côte puis ensemble au sein du district pour arriver aujourd’hui à ce grand Dinan. Nous avons appris nos différences et nos complémentarités. Cette “ville centre” joue et jouera un rôle majeur dans ce territoire et permettra de le dynamiser, de poursuivre sa construction et d’amplifier son développement. Dinan, avec ses 410 Ha, a connu une décroissance de sa population car les terrains pour accueillir de nouveaux habitants faisaient défaut et les nouveaux arrivants recherchaient des habitats plus adaptés que des immeubles traditionnels. La ville a donc besoin de sa périphérie comme celle-ci a besoin des services de la ville. C’est donc avec réalisme et pragmatisme que les 15 000 habitants de la ville nouvelle sont solidaires et décidés à faire maison commune. Le bassin de vie est plus large que nos deux communes, à nous de trouver la voie d’une mutualisation qui facilitera la dynamique engagée.

Quelles ont été pour vous les étapes facilitant cette démarche de pleine intégration ?
R.D et D.L : Tout nous préparait à cette étape : une volonté de mutualisation et l’annonce commune dans nos programmes électoraux des dernières municipales de réaliser au cours de ce mandat le grand Dinan. Notre volonté commune était de voir et réaliser plus large, cela n’a pas été possible pour le moment. Quant à Dinan et Léhon, nous étions prêts et nous avons additionné nos compétences et nos chances, au point que nous serons demain la seule commune de France à conserver le label “petite cité de caractère” et celui de “ville d’art et d’histoire”. Bien sûr, il est nécessaire de prendre en compte les charges de centralité et donc d’impôts auxquels une ville doit faire face. En élargissant le territoire communal, nous pouvons rééquilibrer et envisager
une croissance nouvelle et maîtrisée.

 

Les nouvelles lois de structuration et d’organisation territoriale ont-elles été déterminantes pour votre projet ?
D.L. : Le législateur n’a pas vraiment pesé sur notre décision. Disons que la loi nous a accompagnés dans notre démarche. Nous avons été encouragés à réaliser ce que nous avions prévu. La création de grandes intercommunalités rend encore plus nécessaire un ancrage local.

Le grand Dinan doit prendre son élan début 2018. Comment pensez-vous fêter cette étape ?
R.D. : Pour les habitants de Léhon, c’est un moment important. La population est d’autant plus intéressée, qu’elle se dit et se vit déjà du “grand Dinan”. En effet les deux territoires sont liés et interdépendants, nous
sommes proches voisins.
D.L. : Le quotidien des habitants de Dinan n’est pas modifié. Cependant, cela les intéresse, car ils voient la reconnaissance du “grand Dinan”, cet espace de solidarité concrète qui se dessine et qu’ils ont déjà intégré.

Comment cela se passe-t-il au sein des deux conseils municipaux ?
R.D : Avec enthousiasme ! Car les décisions donnent lieu à des débats riches et une dynamique de projets depuis le début du mandat municipal. Nous sommes aujourd’hui à mi-mandat et chacun comprend et traduit les enjeux de cette fusion, de ce nouveau départ comme une chance à saisir et transformer.
D.L : Dès le 1er janvier 2018, tous les habitants bénéficieront des mêmes services, des mêmes prestations en un mot des mêmes droits. Cette dynamique est bien celle que portent l’ensemble des conseillers municipaux. L’échelon communal parle à tous. Chacun réalise bien de quoi il s’agit, car on est dans la proximité. D’autres échelons sont plus difficiles à percevoir. A nous, élus, de les rendre visibles et lisibles.

Demain, comment chacun va trouver un rôle et une place ?
R.D et D.L : L’équipe nouvelle s’est constituée à partir des compétences et des ressources mobilisables. La répartition des adjoints et des délégations s’est faite dans cet esprit si bien que la gouvernance élargie s’est construite de manière responsable. Tous sont mobilisés pour cette étape importante et demain s’annonce sereinement.

Contact
Photo
Didier Lechien, maire de Dinan
Didier Lechien, maire de Dinan
Adresse
Mairie de Dinan
21, rue du Marchix
BP 44 162
22 104 Dinan
Voir toutes nos actualités...