Illustration
« Le marché n’a pas été interrompu à la grande satisfaction des habitants »

« Le marché n’a pas été interrompu à la grande satisfaction des habitants »

Catégories
Initiatives locales

Élu maire de Hédé-Bazouges (35) en 2014, Jean-Christophe Bénis a recueilli, au 1er tour des élections municipales de mars dernier, 69 % des suffrages. Mais, le confinement lié à la pandémie de Covid-19 avait retardé l’installation immédiat du nouveau conseil municipal pour le mandat 2020-2026. Retour sur le long entretien qu’il nous a accordé.

Quelle a été votre réaction après votre réélection ?
Notre première réaction a été la satisfaction de voir notre travail reconnu et de poursuivre la mise en place de projets en particulier la ZAC. Nos actions pouvaient s’inscrire dans la continuité du mandat précédent même si les 2/3 du conseil ont été renouvelés. Ce qui est vraiment exceptionnel, c’est que le nouveau conseil n’a pas pu être installé. Alors nous travaillons avec deux équipes. Ce qui permet aux nouveaux conseillers d’avoir une "mise en selle" progressive dans leurs nouvelles fonctions. Nous sommes en lien par visio-conférence avec la nouvelle équipe et par téléphone avec les élu.e.s sortants.
 

Comment se déroulent les premières semaines dans ce climat inédit avec le Coronavirus ?
Les activités à la mairie sont relativement calmes en particulier sur les projets puisque les entreprises ou bureau d’études partenaires ont été fermés. Le redémarrage se fait depuis mi-avril. La continuité du service public est assurée pour l’état civil, l’urbanisme, la comptabilité et l’accueil de trois enfants à l’école (enfants de soignants). L’entretien des bâtiments et des espaces publics est maintenu.
 

Quelles sont les mesures prises par la mairie pour lutter contre l’épidémie ?
En mairie, l’accueil des habitants se fait sur rendez-vous en mettant en œuvre toutes les mesures préconisées. Nous privilégions les échanges par mail ou par téléphone. Nous avons, plus globalement, réorganisé les services municipaux avec un principe de base : " les agents doivent se sentir à l’aise" sur les modalités qu’ils choisissent pour travailler. Ainsi à la mairie, la responsable des services a préféré être en présentiel. L’agent qui suit l’urbanisme a opté soit pour le télétravail soit pour le présentiel. L’agent d’accueil est resté à domicile trois semaines puis est revenu travailler en mairie. Les deux agents techniques doivent veiller aux mesures de distanciation et ne pas entrer en contact avec les habitants. Les Atsem et les agents d’entretien sont en chômage partiel et en appui aux enseignants et font du grand ménage.
 

Quelle communication particulière avez-vous sur le sujet du Coronavirus ?
À tous les élu.e.s, nous envoyons par mail, les bulletins Covid transmis par la Préfecture. Aux habitants, nous avons à cœur de relayer toutes les directives préfectorales pour lutter contre la pandémie en affichant notre confiance dans les directives qui sont données. Nous avons de très bonnes relations avec la sous-préfecture de Saint-Malo basées sur la confiance et la réactivité. Nous pouvons garder l’exemple du marché hebdomadaire qui aurait dû fermer mais la même semaine, nous avons bénéficié d’une mesure dérogatoire et le marché n’a pas été interrompu à la grande satisfaction des habitants. Tous nos moyens de communication sont actifs : une feuille d’information « feuille de chou » mensuelle distribuée dans toutes les boites aux lettres, le site communal, Facebook et Twitter. Nous sommes à l’écoute des besoins pour apporter une information ou une réponse.
 

Quelles sont les solidarités mises en œuvre dans votre commune ?
Dans la commune, les élu.e.s téléphonent aux personnes que nous savons isolées, nous pouvons nous charger des courses. Il faut souligner les solidarités familiales et de voisinage en milieu rural. La commune a continué à assurer le fonctionnement de la banque alimentaire. Ce qui est indispensable.
 

Quelles sont les solidarités mises en œuvre au niveau de l’intercommunalité ?
Par solidarité avec les entreprises, les loyers des bureaux et ateliers ont été suspendus pour trois mois dans les bureaux et ateliers Relais. Le Pass commerce est activé très rapidement. Dès la validation du dossier déposé, 90% de la subvention sollicitée est versée (sur un plafond de 5 OOO €) avec l’appui de la Région Bretagne pour de petits équipements. Un groupe de travail se met en place pour élargir ce soutien à l’économie en concertation avec les politiques publiques mises en place par l’État, la Région, l’interco et le département. La Région Bretagne a initié un fonds « Résistance » en soutien au monde économique local pour un budget de 2 € /habitant. La Communauté de Communes Bretagne Romantique va participer aussi à hauteur de 2 € comme la Banque des territoires et le Département. Nous avons aussi décidé de reporter la collecte de la taxe de séjour pour les hébergements touristiques. D’autre part, pour tous les habitants, la décision vient d’être prise par la Bretagne romantique d’acheter 35 000 masques en tissu lavable pour un budget de 191 000 €. La distribution d’un masque/habitant sera assurée par les communes.
 

Quels enseignements pensez-vous tirer de cette crise sanitaire sur le plan local ?
Sur certains points « l’après » sera surement différent. Nous pouvons garder quelques exemples. Nous avons allumé l’éclairage public uniquement le matin. Les habitants ont remarqué la qualité du ciel dans la soirée et le retour des oiseaux au crépuscule. Et si on s’interrogeait sur les moments nécessaires pour l’éclairage public ! Faute de pouvoir voyager loin, les habitants découvrent chemins creux et patrimoine local, les loisirs de proximité doivent retrouver leur place. Depuis le confinement, il n’y a plus de collecte des déchets verts. Dans notre commune où 95% des familles ont un jardin, on peut réfléchir à d’autres méthodes de gestion de ces déchets. Depuis le confinement les familles sont clientes sur le marché. Et si on parlait de résilience alimentaire ? L’alimentation, l’environnement des choix essentiels pour "l’après" pour les équipes municipales.



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Propos recueillis par Annie Pivette
Contact
Photo
Jean-Christophe Bénis , maire de Hédé-Bazouges
Jean-Christophe Bénis , maire de Hédé-Bazouges
Adresse
Mairie de Hédé-Bazouges
7 place de la Mairie
35630 Hédé-Bazouges
Tél. 02 99 45 46 18
Aller plus loin

Bousculons nos habitudes !
Soutenons nos agriculteurs locaux, prenons soin de notre santé et de l'environnement en achetant en circuits courts (pas d'intermédiaire entre le producteur et le consommateur) ! Voici une liste (non exhaustive) des possibilités dans un rayon de 10 km autour de Hédé-Bazouges :

Nom

Lieu

Horaires

Produits

Marché de HEDE

 

Place de la Mairie

Mardi Matin

Fruits et légumes (revente), boucherie et charcuterie, galettes bio

Marché Bio de BAZOUGES

Place du Mille Club

Jeudi 16H-20H

Fruits et légumes, porc, poissons, fromages, pain, galettes, épicerie, vins

Marché de TINTENIAC

 

Place André Ferré

Mercredi matin

Fruits et légumes (revente et maraîcher bio), boucherie, rôtisserie, volailles, poissons, fromages, pain bio, plats préparés

Ferme Aulne

https://www.magasinalaferme.com/

02 99 45 52 49

Le Pas à l'âne

LANGOUET

 

Lundi au vendredi 15H30-19H

Samedi 9H30-12H30

Fruits et légumes, toutes viandes, produits laitiers, pain, vaste épicerie, bières

La majorité des produits sont locaux (autour de Rennes) et bio

Ferme du P'ti Gallo

https://www.fermeduptitgallo.fr/

02 99 66 94 13

 

La Janaie

MONTREUIL LE GAST

Drive mercredi et vendredi après midi (commande sur internet)

Fruits et légumes,volailles, lapins, produits laitiers, pain, vaste épicerie, bières 

La majorité des produits sont locaux (autour de Rennes) et bio

 

Voir toutes nos actualités...