Illustration
L’évaluation comme outil de dialogue et d’apprentissage démocratique

L'ÉVALUATION COMME OUTIL DE DIALOGUE ET D'APPRENTISSAGE DÉMOCRATIQUE

Catégories
Initiatives locales

A la veille des élections municipales, pour l’équipe en place, il convient de justifier la mise en oeuvre du programme de mandat fixé 6 ans plus tôt. L’évaluation sert alors à objectiver les actions menées, à partir de critères précis, d’indicateurs mesurables et pertinents. Pour rendre des comptes et révéler ce qui peut parfois être difficile à appréhender pour les citoyens. Cette démarche s’inscrit donc dans un effort de pédagogie politique.

Et si nous faisions de cet exercice un véritable outil de démocratie participative ? En convoquant l’évaluation au delà des périodes de fin de mandat. La défiance envers les institutions n’a jamais été aussi forte. Et chaque jour, la revendication des expertises citoyennes s’affirme un peu plus. Animer une démarche d’évaluation continue des politiques publiques pourrait dans cette perspective renouveler les formes de dialogue démocratique, pour (re)créer de la confiance et instaurer une responsabilisation partagée entre élu.e.s et citoyens, au-delà des calendriers électoraux.

Des citoyens qui répondent présents

Dans le cadre de nos activités au sein de Collporterre, nous avons l’opportunité de découvrir, de documenter et d’accompagner au quotidien des collectivités - en milieu rural comme urbain - qui ont su dépasser le cadre réglementaire imposant une consultation publique (à l’image des PCAET) pour créer une véritable dynamique de coopération, sur le temps long. Avec à la clé, des citoyens et des organisations qui répondent présents, qui innovent, qui imaginent des solutions pour répondre aux défis du territoire. L’évaluation est alors pensée comme un processus d’apprentissage collectif, davantage qu’un passage obligé. Un cadre favorisant, par le faire ensemble, la compréhension mutuelle des responsabilités des citoyens et des élu.e.s. Un cadre dans lequel on se fixe des objectifs partagés, qu’on évalue en continu, qu’on ajuste, en expérimentant et partageant les regards.

Un véritable changement de posture

Cet exercice ne va pas de soi. Il exige de la méthode, des ressources (humaines avant tout) et du temps ; mais surtout, il nécessite un véritable changement de posture. Il ne s’agit pas d’organiser un procès permanent des élu.e.s. Mais au contraire, d’instaurer un cadre de travail clair, dans lequel l’expertise citoyenne et l’intelligence collective trouvent toute leur place. Pour que l’évaluation nourrisse une connaissance et une responsabilité partagée du territoire. Tout un programme !

 

Gwendal Briand, co-fondateur de l'association Collporterre
collporter
Contact
Photo
Gwendal Briand, co-fondateur de Collporterre
Gwendal Briand, co-fondateur de Collporterre
Adresse
Association Collporterre
135 Chemin du Hildy
29200 Brest
Tél. 07 82 32 21 25
Voir toutes nos actualités...