Illustration
“Ne pas avoir peur de poser des questions”

“Ne pas avoir peur de poser des questions”

Catégories
Initiatives locales

Christelle Lévy, adjointe à la commune nouvelle Lamballe-Armor, revient sur ses quatre premières années d’élue et nous livre ses impressions de déléguée Aric à la formation. Rencontre.

Pourquoi étiez-vous candidate en 2014 ?
Un peu par hasard ! J’étais investie dans le milieu associatif de Morieux (900 habitants à l’époque, 1600 aujourd’hui). Le maire sortant cherchait “des jeunes mamans” et m’a vendu le traditionnel, “tu verras, tu n’auras qu’une réunion par mois.” Je me suis donc engagée en demandant, par précaution, l’avis et le soutien de mon conjoint. Déléguée à la communication et au site Internet, je me suis vite prise au jeu. J’ai compris qu’il était important d’être présente aux commissions intercommunales car elles permettent de mieux comprendre le fonctionnement complexe des différents niveaux des collectivités.

Nouvelle élue en 2014, comment avez-vous procédé ?
En termes de connaissances pures, à mon avis il faut posséder des bases en finances, urbanisme, prise de parole en public et organisation territoriale. Les formations proposées par l’Aric dans le cadre de Lamballe Communauté furent, dans mes premières années de mandat, des opportunités que j’ai saisies à maintes reprises. Mais attention, il ne faut pas négliger les relations au sein l’équipe municipale, veiller à construire ensemble un projet, conserver une certaine liberté de parole et partager des moments conviviaux. 2018 aura été une année charnière pour vous, avec la fusion de Morieux et Lamballe… Pendant l’année 2018, nous avons préparé la transition dans le cadre d’un comité de pilotage. Un vrai choix pour notre Conseil municipal et pour les habitants de Morieux. On entend bien sûr des critiques ici et là sur la volonté de Lamballe de dépasser le seuil des 15 000 habitants, mais nous assumons cette décision car nous avons eu des garanties quant au maintien des services de proximité. Nous bénéficions, depuis janvier 2019, d’une police municipale, de services spécialisés etc. “Aujourd’hui, les rues sont propres et balayées” remarquent déjà les habitants.

Comment a évolué votre fonction ?
Je consacre, depuis la fusion avec Lamballe, une journée par semaine et trois soirées en moyenne à ma fonction d’adjointe. J’ai parfois des difficultés à me positionner. On me demande aujourd’hui régulièrement de faire des choix : je reçois des mails des services avec une demande de réponse rapide. Il y a encore six mois, je passais une demi-journée à la mairie pour faire les photocopies de notre bulletin municipal et préparer la distribution. L’écart est énorme, on me demande d’autres compétences, mais je trouve cela passionnant ! Nous sommes passés de trois à vingt-deux adjoints pour la commune nouvelle. Une équipe soudée qui a appris à travailler ensemble pendant la phase de transition. C’est important de garder une convivialité qui nous aide à avancer.

Pour 2020, quels conseils donneriez-vous aux futur.e.s élu.e.s ?
Ne pas avoir peur de poser des questions ! C’est normal de ne pas tout savoir, en début de mandat. Se former pour prendre des décisions en connaissance de cause, rencontrer d’autres élu.e.s, profiter des réseaux comme l’Aric pour échanger avec des élu.e.s qui ont les mêmes problématiques. Être à l’écoute de la population et appréhender les nouveaux outils numériques sont quelques enjeux majeurs qui rendront encore plus passionnant ce futur mandat d’élu.e. local.e.

Propos recueillis par Jérôme Guesdon
Contact
Photo
Christelle Lévy, adjointe à la commune nouvelle Lamballe-Armor,
Christelle Lévy, adjointe à la commune nouvelle Lamballe-Armor,
Adresse
Mairie de Lamballe-Armor
5 rue Simone Veil
BP 90 242
22402 Lamballe Cedex
Tél. 02 96 50 13 50
Voir toutes nos actualités...