Illustration
“Un terreau fertile à la co-construction”

“Un terreau fertile à la co-construction”

Catégories
Initiatives locales

Dans le cadre de la saison 2 du budget participatif de la ville de Rennes, le projet de construction d’un abri en terre au coeur du quartier du Blosne (sud), porté par un collectif d’habitants (CHO*) et l’association Accroterre** a été retenu parmi les projets préférés des rennais. Frédéric Bourcier, adjoint à la solidarité et à la cohésion, a accepté de nous en dire un peu plus…

Tout d’abord, le budget participatif, comment ça fonctionne ?
Ce dispositif permet, à ceux qui le souhaitent, de proposer un projet destiné à améliorer leur cadre de vie. Pour cette seconde édition, 634 dossiers ont été déposés. 239 ont été retenus et soumis au vote des rennais (11 500 votants). Au final, 44 projets ont été plébiscités, avec très souvent une fibre environnementale. Cette “fabrique citoyenne” se veut un nouveau mode de dialogue entre les élus et les habitants Il ne s’agit pas de projets municipaux qui sont soumis au vote, mais de projets émanant directement des citoyens !

Tous types de projets peuvent être proposés ?
Ils doivent respecter trois critères principaux : s’inscrire dans les valeurs de la Charte de la démocratie locale de la ville, respecter les compétences municipales ou déléguées à Rennes Métropole, et enfin, correspondre à des dépenses d’investissement. Les projets ne peuvent en aucun cas induire pour la municipalité des dépenses de fonctionnement supplémentaires. J’ajoute que le porteur de projet est aussi important que le projet en lui-même. On essaie d’être dans une coproduction citoyenne. 422 rennais ont donc voté pour la construction collective d’un abri en terre, dans le quartier du Blosne.

Comment cela s’est-il déroulé concrètement ?
Le collectif d’habitants (CHO) de ce quartier souhaitait construire un abri dans son jardin partagé (square des Hautes Ourmes au Blosne). Un de ses membres, André Sauvage, sociologue bien connu des rennais, est également vice-président de l’association Accroterre qui oeuvre à la promotion de ce matériau. La rencontre a opéré. Les deux associations ont déposé ensemble le projet baptisé “AbriTerre”. Ce dernier a ensuite été mis en oeuvre par plusieurs architectes bretons, dont Ashmat Froz, spécialiste de la construction en terre. Au final, plus d’une centaine d’habitants du quartier se sont relayés entre juillet et octobre 2017 pour construire les quelques 1821 briques de terre crue qui seront nécessaires pour ériger cet édifice au printemps prochain. Les services de la ville, notamment celui de Bertrand Martin, directeur des jardins et de la biodiversité, ont apporté un soutien logistique précieux, et ce, malgré les difficultés rencontrées tout au long du chantier : rongeurs, intempéries, période de congés…

On constate que les habitants se sont fortement mobilisés
Oui et ce n’est pas un hasard ! Il y a depuis longtemps au sein de ce quartier, un terreau fertile à la co-construction. Cela part d’un désir d’usage partagé par les habitants. Des habitudes de coopération entre voisins, un lien intergénérationnel fort. L’AbriTerre sera un lieu de rencontre convivial, qui permettra aux habitants de se retrouver tout au long de l’année.

Contact
Photo
Frédéric Bourcier
Frédéric Bourcier, adjoint à la solidarité et à la cohésion à la ville de Rennes
Adresse
Mairie de Rennes
Hôtel de ville
CS 63126
35031 Rennes Cedex
Tel : 02 23 62 10 10
Aller plus loin
fabrique citoyenne

En savoir plus sur la budget participatif de la ville de Rennes : fabriquecitoyenne.rennes.fr

Découvrir l'association Accroterre:  http://accroterre35.wixsite.com/accroterre/actualites

Voir toutes nos actualités...